Loire Vins DomaineLes révélateurs de domainesUn label de tradition ancré au cœur du Val de Loire

Direction le Japon et la Corée

Après le Canada et les Etats-Unis en mai, Loire Vins Domaine part à la rencontre du marché japonais et coréen.

Du 16 au 18 juin, nous participons avec l’un de nos partenaires au French Wines Trade show, proposée par la chambre régionale d’agriculture et organisée par SOPEXA à Tokyo et Séoul.

L’occasion pour de nombreux viticulteurs de la Vallée de la Loire de découvrir ces nouveaux marchés, de rencontrer tous les acteurs dans le domaine viticole (importateurs, acheteurs de la grande distribution, de la restauration, grossistes, sommeliers, presse…) et de présenter et faire déguster leurs vins.

 

Nous présentons plusieurs de nos vins:

  • Coteaux de l’Aubance AOP, Domaine de Bois Mozé
  • Bourgueil, Domaine des Marquises
  • Saumur Champigny AOP, Château de Varrains
  • Anjou Villages AOP Jean Joseph, Domaine de Bois Mozé

Le marché du vin au Japon

Le marché Japonais est le marché mature d’Asie et il attire de nombreux exportateurs du monde entier. En 2012, le Japon a importé 2,27 millions d’hectolitres, soit+31 % pour les vins tranquilles et + 38% pour les vins effervescents par rapport à 2011. 
Dans un contexte où la pression sur les prix persiste, les vins français jouissent toujours d’un capital image très fort mais leur challenge consiste aujourd’hui à démontrer un rapport qualité-prix attractif.

Le marché du vin en Corée

Parmi les vins français, ce sont les Bordeaux (44% en volume) suivis par les vins de la Vallée du Rhône (7%) qui sont les principaux producteurs du rouge qui dominent le marché coréen du vin. Néanmoins, la demande pour les nouveautés ne cesse d’augmenter et le créneau pour les nouvelles régions reste à prendre.
Les consommateurs coréens se tournent de plus en plus vers des alcools de degré moins important, ce qui permet au vin de prendre une place plus importante. Le vin est d’ailleurs perçu comme une boisson saine et comme un produit culturel.
Le mieux vieillir et le bien-être sont les préoccupations des Coréens qui sont très attentifs à ce qu’ils consomment et ils considèrent que bien manger pourrait prévenir efficacement
beaucoup de maladies. Cette tendance est l’une des raisons pour lesquelles les Coréens sont plus réceptifs aux vins que d’autres pays de l’Asie.
La renaissance des petits bistros et restaurants français depuis 2012 est un bon présage pour les vins français car ces enseignes peuvent jouer un rôle important dans l’introduction
des vins (d’un) bon rapport qualité-prix et contribuer à la vulgarisation de ces derniers.